Comment bien chausser bébé pour l'apprentissage de la marche et après.

Choisir une paire de chaussure n’est pas aussi anodin qu’il n’y paraît.

Le premier point important à noter est que plus l’enfant est pieds nus, mieux c’est.

Apprendre à se tenir debout et marcher passe par une bonne proprioception, c’est à dire la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps, ici, des pieds. Marcher pieds nus permet de développer les récepteurs sensitifs du pied. Il suffit de s’assurer que l’endroit où vous vous trouvez est sécurisé et laissez les s’en donner à cœur joie.

Si vous ressentez le besoin de protéger ses pieds, vous pouvez lui mettre des chaussons en cuir souple. Ils protègent les pieds de bébé tout en leur laissant une liberté de mouvement.

Quand votre petit commence à marcher, se pose la question de la première paire.

Jusqu’à 3 ans les os du pieds vont se solidifier. Il convient de ne pas les comprimer dans une chaussure rigide. La semelle doit être solide mais souple. Une semelle souple doit se plier sans forcer en longueur ET en largeur. La chaussure doit également laisser libre les malléoles ou en tous cas ne pas les comprimer.

Enfin et impérativement : éviter toute voûte plantaire artificielle. Les enfants ont visuellement les pieds plats jusqu’à peu près 4 ans. En réalité, la voûte plantaire naturelle du pied, est comblée par un coussinet graisseux. Y ajouter une voûte plantaire artificielle risquerait d’écraser l’arche osseuse et de provoquer des problèmes de pieds et de posture.

Les chaussures ont un rôle de protection et non pas de tuteur du pied. Une bonne chaussure ne doit pas contraindre le développement du pied.

Sources :

Site de l’UFSP, Union Française pour la Santé du Pied : http://www.sante-du-pied.org/

https://osteopathiemontpellier.fr/comment-chausser-les-bebes/